Les aliments à colle ou à mucus

Les aliments à « colle » sont des aliments mal digérés par le foie et leurs déchets colloïdaux demandent à l’organisme une sécrétion importante de mucus. 

Habituellement, le mucus est sécrété pour protéger le corps des toxines.

Mais en excès, il en résulte un ralentissement de toutes les fonctions du corps. 

jeune femme avec de l'acné
La peau est un des émonctoires

Quels sont les aliments à colloïdaux ou mucogénes?

Les aliments à mucus sont des aliments dénaturés et dévitalisés par les traitements, les conservateurs, les cuissons, le raffinage et toutes autres transformations. Ces aliments sont bourrés de toxines et sont indigestes.

Les autres aliments colloïdaux ou mucogènes (à colle ou à mucus) 

  • les céréales non germés
  • les aliments farineux et amidonnés
  • le lait et les produits laitiers
  • le gluten
  • les légumineuses cuites
  • l’alcool
  • les viandes et leurs graisses cuites  
  • trop de sel  
  • caféine

Les conséquences de trop de mucus!

Un excès de mucus forme une substance gluante qui adhère aux parois des muqueuses.

Le corps tente de les expulser par les émonctoires (peau, poumon, intestin, reins et vagin). Par contre, s’il en est rempli, les émonctoires sont saturés. Les déchets accumulés empêchent la lymphe de détoxifier le sang et toutes les cellules de l’organisme.

Puis des signes d’encombrement de l’organisme se manifestent par des maladies.

Voici quelques exemples:

  • kystes, cellulite, œdème, acnés, varice, jambes lourdes
  • beaucoup de maladies respiratoires ou allergies (chat dans la gorge, rhume, asthme, la mucoviscidose, bronchite chronique….) 

Pour un patient atteint de la MUCOVISCIDOSE, le mucus est plus épais que la normale, les cils sont incapables de déplacer les toxines vers les voies aériennes. C’est comme demander à une fourmi de pousser sur un éléphant (Presque impossible). De lourdes glaires collantes couvrent les voies respiratoires. Plus ce mucus s’accumule, plus il entraîne avec lui des bactéries ou polluants. Alors, les polluants endommagent les voies respiratoires, et l’oxygène ne peuvent pas communiquer efficacement avec les parties du corps, telles que les alvéoles.

  • des troubles digestifs (inflammation, porosité intestinale, absorption, évacuation, assimilation, putréfaction, fermentation, parasitose…).Les successions de déchets mucoïdes adhèrent aux parois de l’intestin.
  • pertes blanches
  • tumeurs et plein d’autres maladies 

Le Mucus joue un rôle dans la résistance des cellules CANCÉREUSES aux médicaments de chimiothérapie. En effet, le blindage des cellules de cancer par le mucus, permet ainsi aux cellules cancéreuses de croître et de se multiplier rapidement.

Que pensez-vous de ces aliments à mucus?

« Que ton aliment soit ta seule médecine! »

HIPPOCRATE

Laisser un commentaire