Qu’est ce que le jeûne?

assiette vide

 Comment jeûner pour obtenir une bonne détoxication et vous rassurer!    

Les effets pendant le jeûne

L’état des lieux avant le jeûne

Le corps étant constamment obstrué par tout ce que vous mangez. Alors le sang a du mal à circuler et demande beaucoup d’efforts au corps pour se renouveler.

Les émonctoires sont saturés et le sang est fortement concentré. Le flux sanguin doit dissoudre et éliminer, en permanence, le mucus et les poisons via les reins, les poumons, l’intestin … 

Dans les premiers temps de jeûne

Au départ du jeûne, les voies de circulation ne sont plus encombrées par de nouveaux repas et elles peuvent se contracter pour renouveler le sang jusqu’au cœur et aux poumons.

Les voies de circulation sont alors moins distendues. Le diamètre des voies de circulation, en reprenant leur place sont plus étroites.

Grâce à l’osmose, l’eau superflue est éliminée, elle va du moins vers le plus concentré. En conséquence, le sang devient plus fluide et revient plus facilement vers le cœur et les poumons.

À ce moment-là, Vous vous sentez bien.

Secondairement à la poursuite du jeûne

Les jours suivants, le corps en se nettoyant amène quelques déchets accumulés depuis des années dans la circulation et ceux-ci provoquent de nouvelles obstructions secondaires. 

Les voies de circulation s’obstruent de nouveau. Ces déchets qui sont des poisons, donnent alors des migraines, nausées, nervosités, des insomnies et des palpitations. 

Il se produit alors, dans le même temps, un désir puissant presque irrésistible, de mauvais aliments et aussi curieux que cela puisse paraître, tout particulièrement votre aliment favori.

À ce moment-là, vous vous sentez mal  et vous pensez peut-être que vous devez manger.

Mais en réalité, ce n’est pas le manque de nourriture qui vous gêne, ce sont les amas de déchets en excès qui vous empoisonnent que vous tentez de dégager.

Combien de temps faut-il jeûner?

Si les déchets sont peu importants

Continuez le jeûne, les frictions disparaissent assez vite et vous vous sentirez de mieux en mieux.

Puis, lors de la reprise alimentaire progressive, la nourriture vitale sera mieux assimilée et vous serez en super forme.

Si les déchets sont en grande quantité

Les obstructions trop abondantes empêchent l’élimination et le sang a besoin de nouvelles substances vitales pour résister et neutraliser les poisons. Dans ce cas, un jeûne long vous fera mourir par vos propres déchets.  

On passera alors à un régime de transition strict sans mucus pour dissoudre les bouchons aidé de laxatifs naturels pour faciliter leurs éliminations et riche en légumes riche en chlorophylle pour éviter la déminéralisation, en alternance avec des jeûnes courts pour se régénérer progressivement.

Par contre, l’élimination des médicaments prend du temps et lorsqu’ils rentrent dans la circulation au cours du premier jeûne, peuvent donner des palpitations, des maux de tête ou de la nervosité et même des insomnies.               

                                                                           Professeur Arnold EHRET

Faut-il jeûner lorsque l'on est gravement malade?

Lors de maladies chroniques ou graves

Les maladies chroniques ou graves sont le résultat d’une accumulation importante de déchets et de déminéralisation.  

Le jeûne doit être fréquent et court, en alternance avec un régime strict sans mucus pour dissoudre tous les déchets et se reconstruire. 

Lors de maladies bénignes

Un jeûne long est possible, si vous vous sentez bien.  

Prévenez la maladie en jeûnant!

La nature vous démontre et vous enseigne qu’il n’existe qu’une maladie et qu’elle est provoquée par l’alimentation.

Nous avons accumulé des déchets depuis notre enfance, donc même avec une alimentation vivante, il faudra jeûner régulièrement pour approfondir le nettoyage.

Il est important de se préparer avant de jeûner, d’être accompagné et de faire la reprise alimentaire en douceur.

Laisser un commentaire