Acidose : causes, symptômes et traitements

L’acidose se manifeste dans le sang, quand la production d’acides est plus importante que celle des bases. 

Elle est liée à l’ingestion d’aliments acidifiants (pas acide), la sédentarité et le stress. 

Si l’acidose est chronique, elle donne de gros problèmes de santé. Car pour neutraliser l’acidité et ainsi rééquilibrer le PH, le corps va puiser tous les  minéraux du sang, des cellules, des os et des tissus.

attaque par l'acide

Les causes de l'acidose

L’un des déséquilibres est de créer plus d’acide dans le sang, induisant une toxémie perturbante. Au début, elle passe inaperçue jusqu’à l’apparition des troubles.   

1 – De l’acidose métabolique

  • Acidose lactique avec hypoxie (fermentation cellulaire par défaut d’approvisionnement en oxygène).
  • Acide cétonique du diabétique (acidocétose), de l’alcoolique.
  • Fuite de bicarbonates par diarrhée.
  • Défaut de réabsorption rénale (insuffisance rénale).
  • Surcharge en acides exogènes, comme l’acide oxalique et lactique par une mauvaise digestion des glucides (des pommes de terre et des céréales) ensuite l’acide phénylpropionique, l’acide acétique et l’acide urique par celles des viandes, les produits laitiers, oeuf, etc….. enfin l’acide phosphorique par celles des lipides.
  • intoxication par l’aspirine, le méthanol, de l’éthylène glycol (antigel) ou les pesticides ou fongicides.

2 – De l’acidose respiratoire

  • Diminution de l’oxygène  (air confiné, altitude,…) et donc augmentation du CO2 dans le sang.
  • Hypoventilation = diminution de la ventilation pulmonaire (traumatisme thoracique, épanchement pleural, bronchite chronique obstructive, asthme, insuffisance respiratoire, œdème aigu du poumon, mucoviscidose)
  • Maladies neuro-musculaires touchant les muscles respiratoires
  • Certaines formes d’obésité

Les symptômes de l'acidose

Les symptômes sont souvent traités sans tenir compte de leur cause. Alors l’acidose subsiste et engendre des troubles importants. 

1- l’acidose métabolique

  • Au début vomissement, nausée et diarrhée 
  • La flore salivaire acide est propice aux développements des bactéries responsables des caries.
  • en cas d’acidose aiguë sévère : polypnée (hyperventilation compensatrice), détresse respiratoire, bas débit cardiaque, coma.
  • lors d’acidose chronique : lithiases (calculs rénaux, salivaires, biliaires, urinaires…….) et dépôts de calcium aux reins, fonte musculaire, retard de croissance, fractures pathologiques, défaut de minéralisation osseuse et de l’émail rendant les dents plus fragiles.
  • Excrétion des ions H+  et réabsorption du potassium  K+ au niveau des reins engendrent des troubles cardiaques.

2- l’acidose respiratoire

  • pour les formes aiguës : céphalées, astérixis, confusion mentale voire coma
  • sueurs, nausées et vomissements
  • hypertension artérielle
  • vasodilatation cutanée, hypercrinie (trop de sécrétions endocrines), hypersialorrhée (trop de sécrétions de salive), encombrement.
  • un ralentissement psychomoteur et une somnolence peuvent accompagner l’hypercapnie chronique (taux élevé de dioxyde de carbone dans le sang). 
  • Excrétion des ions H+  et réabsorption du potassium  K+ au niveau des reins engendrent des troubles cardiaques.

Actuellement, beaucoup sont en acidose par leur mode de vie.

Elle donne de sérieux problèmes de santé notamment osseux, musculaires, cardiaques et nerveux.       

N'attendez pas que la maison brûle!

Commencez par un jeûne pour éliminer la surcharge d’acides.

Ensuite, changez de mode de vie, en consommant moins d’aliments acidifiants, en bougeant pour garder une bonne capacité respiratoire et musculaire. 

Enfin, respirez en pleine conscience pour vous oxygéner et vous relaxer.